Bienvenue sur le blog de mes stages et ateliers  d'écriture !

Textes écrits par des participants à mes ateliers et à mes stages d'écriture, manifestations littéraires, concours... 

Dernière publication

Anne-Marie Dufes
09 juin 2024
Vie
Textes d'ateliers

      Après cette soirée, il lui restait un goût de tourbe dans la bouche. Tout avait commencé par le cri, un cri qui déchirait la solitude en deux et torpillait la nuit. L'eau de la mère s'était ouverte, l'enfant était né. La vie est une lumière où accoster.      ...

Mon blog personnel

Des articles sur l'écriture, des conseils, des exemples, des bibliographies et mes propres textes. Ci-dessous, les derniers articles publiés.

Visitez mon blog

Dernier article paru
Dernier article paru

Guerroyant, le nouveau livre de Pierre Mari

Je viens de terminer Guerroyant, le nouveau livre de Pierre Mari et je suis restée sous le charme. Charme d’un beau récit d’amitié et de vie dont le titre est si bien choisi ! Guerroyant, nous mène sur le chemin de

Lire

Taille du texte: +

Violette

Atelier monologue intérieur Atelier Monologue intérieur

21h30. Ressentir un vide immense. Chercher le moyen de le combler. Vite. Se précipiter dans la cuisine. Croiser son reflet dans la fenêtre. S'arrêter. Faire face. Pincer du bout des doigts la peau des joues. Tirer dessus dans un bruit de succion. Se trouver un air de grosse vache. Envisager une seconde le régime. Relâcher puis claquer la zone des deux mains en guise de réponse. Se souvenir de l'assiette de roastbeef froid dans le frigo. Restes de la voisine avant départ pour Ile Maurice. Accompagner de pommes de terre cuites. Froides. Date limite. Sec en diable. Mayonnaise pour assouplir. Ne pas gâcher. Attraper une fourchette. Un couteau à dents. Cisailler. Mâcher longuement. Franchement. Avaler. Tout. Ne rien laisser à Sacha. Rasade de bière pour faire passer. Rentrera tard de toute façon. S'asseoir et ouvrir gazette de la veille. Record de conneries corrélatif au nombre de lignes. Refermer puis ouvrir à nouveau. La page des horoscopes. Lire à haute voix : année positive pour natif du Cancer. Continuer à enfourner. Sera enfin libre de ses choix. Déglutir et feuilleter. Feuilleter et déglutir encore. Femme battue à mort par conjoint. Classique. Froisser le périodique. Tristement banal. Faire une boule. Viser la poubelle. Raté. Jamais été bonne pour ça de toute façon. Chercher quelque chose d'autre à faire. A ingérer. N'importe quoi. Se rappeler les bricelets de la mère Noëlle. Morte, il y a un mois. Ressentir l'absence d'un coup. Ne pas laisser la nostalgie s'installer. S'insinuer. Regarder les miettes fatiguées au fond de la vieille boîte en fer. Pencher la tête en arrière. Verser le contenu dans bouche grand ouverte. Déglutir puis. Se trainer jusqu'au salon. Atterrir. Poids mort dans le canapé. Chercher la télécommande. Tâter. S'énerver. L'extraire d'entre les sièges. Appuyer sur le bouton puis zapper. Se laisser corrompre. Zapper. Largement abuser. Zapper encore. Rester scotchée aux films publicitaires. Abrutie devant l'esthétique des plans. La beauté androgyne du comédien. S'engluer dans la bêtise. L'hébétude. Trouver une fin. Attraper la télécommande. Noir. Faire les cent pas dans la pièce. Oublier qu'il est avec elle. Peut-être avec elle. Peut-être pas. Ouvrir un placard, puis l'autre. Penser à autre chose. Essayer. Tomber sur le paquet de clopes de Sacha. En prendre une. Ouvrir la fenêtre. Faire s'envoler le corbeau posé là. Tirer une taffe. Tousser. Penser à la collectionneuse de mégots devant la Migros. Imaginer sa vie. Tousser. La mesurer avec la sienne. Reprendre une taffe. Se dire qu'on n'a pas été si mal servi finalement. Même si. Si. Tirer sur le reste de la cigarette. Sentir ses poumons se nécroser d'un coup. Cracher. Tout cracher. Le bon comme le mauvais. Les disputes. Les mensonges. Les envies de lui dire je t'aime. Je t'aimerai toujours. Quoiqu'il arrive. Refermer la fenêtre. Tendre le bras vers la pile de livres. Prendre le premier qui vient. Un cadavre dans la bibliothèque. Se dire qu'il fera l'affaire pour ce soir. Attendre demain pour en juger. Ne pas compter sur Sacha. Rentrera tard de toute façon. 

Séverine Zufferey

Paysage cévenol
Le dernier passager

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
jeudi 20 juin 2024

Textes à redécouvrir

18 octobre 2022
Après Emmanuel Berl et l'exploration d'une subjectivité hyper consciente d'elle-même, avec ce court roman de Tobias Wolff, nous sommes ...
452 lectures
29 août 2021
Un œil rond interroge la brume bleutée. Un pâle rayon de soleil topaze tente de s'imposer. Un dernier sursaut, il regagnerait l'eau, les algues brunes...
1027 lectures
28 avril 2021
Lui, Don Giacomo, marquis de Gonfalon, renard de haut lignage.Mère renarde argentée de Sibérie, père célèbre héros d'un roman du Moyen-Âge.Portant bea...
819 lectures

Phrases d'auteurs...

"Le romancier habite les seuils, sa tâche est de faire circuler librement le dedans et le dehors, l'éternité et l'instant, le désespoir et l'allégresse."  Yvon Rivard

" La vie procède toujours par couples d’oppositions. C’est seulement de la place du romancier, centre de la construction, que tout cesse d’être perçu contradictoirement et prend ainsi son sens."  Raymond Abellio

"Certains artistes sont les témoins de leur époque, d’autres en sont les symptômes."  Michel Castanier, Être

"Les grandes routes sont stériles." Lamennais 

"Un livre doit remuer les plaies. En provoquer, même. Un livre doit être un danger." Cioran

"En art, il n’y a pas de règles, il n’y a que des exemples." Julien Gracq, Lettrines 

"J'écris pour me parcourir. Peindre, composer, écrire : me parcourir. Là est l'aventure d'être en vie."Henri Michaux

"La littérature n’est ni un passe-temps ni une évasion, mais une façon–peut-être la plus complète et la plus profonde–d’examiner la condition humaine." Ernesto Sábato, L’Ecrivain et la catastrophe

"Le langage est une peau. Je frotte mon langage contre l'autre. " Roland Barthes, Fragments d'un discours amoureux 

 

 

Mots-clés

Absence Adresse Afrique Allégorie Alpinisme Amour Anaphore Animal Antonin Artaud Attente Auteur participant aux ateliers Autoportrait Baiser Bateau Blaise Cendrars Bourreau Cadre Campagne Christian Bobin Chronologie Cinéma Construction Corps Couleur Couleurs Couple Course Covid Description Désert Désir Dialogue Diderot Douleur Ecrire Ecrire ailleurs Ecriture automatique Emmanuel Berl Enfance Enumérations Ephémère Epiphanie Erotisme Exil Fable Faits divers Faulkner Felix Fénéon Fenêtre Fête Fiction Filiation Flux de conscience Folie Fragments Gabriel Garcia Marquez Gestes Giono Guerre Haïkus Henri Michaux Humour Idiomatiques Ile Imaginaire Inceste Indicible Instant Japon Jardin Jean Tardieu Jeu Julio Cortázar La vie Langue Larmes Laurent Gaudé Légende Léon Bloy Lieu Littérature américaine Main Maternité Mauvignier Médias Mémoire Métaphore Métro Micro nouvelles Miroir Moment historique Monologue Intérieur Monuments Mort Mots Mouvement Musée Musicalité Musique Mythe Mythes Naissance Narrateur Noms de personnage Nourriture Nouvelles Novalis Nuit Numérique Objets Odeurs Oxymores Pacte de lecture Paternité Patio Paysage Peinture Personnage Photo Phrase Phrases Poésie Point de vue Polyphonie Portes Portrait Printemps des poètes Projection de soi Quotidien Raymond Queneau Récit d'une vie Recueil de nouvelles Réécriture Rencontres Résilience Révolution Rituel Roman Romantisme Rythme Scène Science-fiction Sculpture Secret Sensation Sève d'automne Silence Soir Solitude Son Souvenir Sport Stages Steinbeck Stupéfiants Style subjectivité Sujets d'actualité Synesthésie Synonymes Téléphone Témoignage Temporalité Texte avec "tu" Textes écrits à plusieurs Tobias Wolff Vie Vieillissement Ville Visage Voix Voyages Voyeur Zola Zoom