N'hésitez pas à ajouter des photos, des illustrations, des liens... Merci de choisir une catégorie pour chacun de vos textes. Par défaut il sera attribué à "Textes d'atelier".

Vous pouvez vous inscrire pour participer et être informé des publications.

Blog ouvert à tous les participants des ateliers de Nîmes, Aigalier, des ateliers en ligne et des stages d'écriture.

Si vous souhaitez vous inscrire, il suffit de m'envoyer votre adresse, le mot de passe et le pseudo choisi, je vous inscrirai rapidement. Vous pourrez ensuite librement ajouter des textes et des commentaires. Si vous préférez que je le fasse pour vous, il suffit de m'envoyer vos textes et je les publierai sous votre nom ou un pseudo de votre choix sans les modifier. Je n'interviens pas dans les textes du blog. Lien vers mon adresse mail.

Blog des ateliers d'écriture de Sylvie Reymond Bagur

​Le banc

Je la vis arriver de très loin. Le gris acier et arrogant d'un instrument singulier se dandinait au-dessus de sa tête. Elle m'expliqua plus tard qu'il servait à ventiler son cerveau affaibli par des années de réflexion. Le blanc comateux de son chemisier, tourmenté par deux boules de ferraille vigoureuses semblaient au bord de la déchirure. Ses jambes sans limite manœuvrées par une mécanique complexe et indomptable mitraillaient les insectes curieux sans aucun état d'âme. Elle vint s'assoir près de moi, c'était la seule place disponible.Le noir métallique de sa jupe à plis se désintégra à l'approche du banc. Le vermillon de ses lèvres se déverrouilla. Des sons bleutés de mésanges s'évadèrent. Elle m'avoua qu'elle tenait une boutique de hasard. Intriguée, je voulus en savoir davantage et lui posai toutes sortes de questions. Elle sortit un jeu de cartes et me précisa que pour avoir les réponses je devais tirer un as rouge. Je tirai un roi. Je ne saurais jamais. Elle rinça ses pieds dans une flaque. Le boitier perché au-dessus de son crâne se mit à grincer. Un silence transparent se faufila entre nous. Elle se déverrouilla. Se leva. Je l'imitai. Le vert sofa du banc poussa un "ouf" de soulagement. Je le remerciai de son accueil et fila sans me retourner vers un passé encombré et jauni.

L'aube
Bataille vespérale
 

Commentaires 1

Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Sylvie Reymond Bagur le mardi 5 juillet 2022 12:49

À mi-chemin entre le fantastique et le merveilleux, une approche originale de la proposition sur les couleurs et, en particulier, de ce qui est parfois considéré comme une non couleur : le gris.

À mi-chemin entre le fantastique et le merveilleux, une approche originale de la proposition sur les couleurs et, en particulier, de ce qui est parfois considéré comme une non couleur : le gris.

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://atelierecriturestage.fr/

X

Pas de copie.

Pas de copie. Merci