Quelques pistes d'analyse d"Une soif d'amour" de Yukio Mishima et de "Thérèse Desqueyroux" de François Mauriac.

 

1.       Si vous aviez à choisir un "maître mot" pour le roman de Mauriac, l'ennui vous conviendrait-il ? Et pour  celui de Mishima la jalouisie? Ou bien deux frustrations? Deux situations bloquées et deux tentatives de libération ? Deux métaphores de l'incomplétude, de l'inassouvissement ? Deux tourments?

2.      On a évoqué à  propos du livre de Mishima, de deux atmosphères dramatiques "à la Mauriac", qu'en pensez-vous? Ajouteriez-vous que les tonalités sont différentes? 

-  Présentation des auteurs

Dino Buzzati, le plus ancien chronologiquement est né en 1906 mort en 1972 journaliste écrivain italien peintre également. De par la qualité de son travail de journaliste, il a eu une large influence dans cette sphère, il est connu pour le Désert des Tartares mais il est aussi l’auteur de pièces de théâtre et d’une grande quantités de remarquables nouvelles marquées par un art particulier de la construction. Il faut noter une dimension fantastique ou absurde, une oeuvre atypique, forte et émouvante que l’on peut rapprocher du réalisme magique que nous avions évoqué à propos de GG Marquez.

Julien Gracq né en 1910 de son vrai nom Louis Poirier est mort en 2007. Professeur d’histoire, marqué par son expérience de la guerre, il est proche du surréalisme et membre du parti communiste avant de s’en éloigner.  Il se tient ensuite à l’écart du monde littéraire et et intellectuel parisien, il est le seul à avoir refusé le prix Goncourt qui lui est attribué en 1951 pour le Rivage  des Syrtes. Auteur de romans Au château d’Argol puis Le Balcon en forêt  mais aussi de livres de critique littéraire. il est parfois considéré comme le « dernier classique », un écrivain « intemporel » à la prose ostensiblement inactuelle.

 -  Résumés

Le jeune lieutenant Giovanni Drogo est nommé au fort Bastiani, sur la frontière du Nord. Perdus dans le cadre fascinant du désert des Tartares, les militaires en poste paraissent veiller sur une région abandonnée. Dans le fol espoir de connaître un jour la gloire d'un combat héroïque contre leurs invisibles voisins, ils guettent inlassablement les moindres bruits et les ombres mouvantes de la vaste plaine : D'abord désireux de partir, Drogo, comme sous l'effet d'un enchantement, reste et continue d'effectuer ses manœuvres répétitives. Se coupant toujours davantage du monde extérieur, il devient peu à peu l'esclave de ses habitudes et demeure au fort presque désaffecté parmi les derniers, jusqu'au jour où se produit l'attaque. 

Le Rivage des Syrtes doit être lu, selon son auteur, comme un prélude wagnérien. Nommé « observateur » pour la Seigneurie d’Orsenna, une puissance déclinante, le jeune Aldo, à la fois héros et narrateur, part pour les Syrtes, paysage imaginaire de lagunes. En compagnie de quatre officiers, il surveille une région où depuis trois cents ans s’est éteinte sans être close la guerre d'Orsenna et du Farghestan, Aldo attend. Des rumeurs, des signes, l’ambiance particulière, l’ennui et les encouragements de sa maîtresse Vanessa Aldobrandi, Aldo se sent investi d’une mission, transgresse les interdits et provoque une reprise de la guerre.

Manuscrit du Rivage des Syrtes de Julien GracqPour ceux qui le souhaitent voici quelques pistes de réflexion à propos de ces deux romans: 

- Première question classique: plaisir, difficulté, accessibilité de lecture de ces deux romans.

- Deux attentes: sont-elles de même nature?

- Deux personnages principaux Aldo et Drogo: sont-ils décrits et "écrits" de la même manière"? Les avez-vous trouvés attachants, proches, lointains ? Présence ou absence d'une dimension psychologique?

- Le Désert des Tartares serait-il un "roman sans femmes" et quelle est la place des femmes dans le Rivage des Syrtes?

- Deux styles? On parle souvent de roman poétique en parlant du roman de Gracq? Ces deux styles apparaissent notamment lors des descriptions de la nature et de chacune des deux forteresses. Phrases complexes et richesse du vocabulaire chez Gracq, précision mais aussi dimension fantastique et poétique chez Buzzati? Comment qualifiriez-vous ces deux écritures? Quel effet ont-elles produit sur vous? N'hésitez pas à noter des passages pour les partager lors du café.

 - Les thèmes: la forteresse, l'attente et son ensorcellement, le désert, l'interdit (désir d'interdit, désir de changement), la transgression, le franchissement de la frontière mais aussi l'habitude et son pouvoir d'attachement, la fuite du temps,  la vie militaire, la solitude, la vanité de la vie humaine et de ses ambitions...  Et puis la guerre, le désir de guerre, d'action, de gloire, de vie exceptionnelle? Comment ces thèmes sont-ils traités? 

- Dimension politique et historique: avez-vous perçu une forme de dénonciation du fascisme chez Buzzati (interprétation que l'on voit apparaître dans les commentaires  mais niée par Buzzati), une dénonciation de ce que l'on pourrait appeler le "déclin de notre civilisation" chez Gracq? Mais aussi le rôle du pouvoir et son rapport avec l'armée? 

- Qu'évoquent pour vous ces deux "ennemis" le Farghestan, les Tartares? Réalité, fantasme, exotisme, ennemi intérieur?

- Que pensez-vous des deux fins, sont-elles très différentes? Quel sens leur donnez-vous?

- Que vous reste-t-il de ces lectures?

Ci-dessus une page du manuscrit du Rivage des Syrtes de Julien Gracq

Plus d’une vingtaine de personnes ont assisté à ce premier café littéraire. Nous avons pu aborder différents thèmes dans une ambiance détendue et profiter du cadre agréable du Wine Bar situé au square de la Couronne tout près des Arènes. C’est dans l’hôtel du Midi, situé sur cette même place, que Guillaume Apollinaire a écrit certains de ses fameux « poèmes à Lou » en 1914.

 Présentation rapide des deux auteurs :

Laurent Gaudé est né en 1972 . Études de lettres. Pièces  de théâtre. Succès Roi Tsongor, Goncourt des Lycéens. Ses parents lui ont transmis leur amour de l’Italie, mais également son épouse, Italienne d’origine. Il réside d’ailleurs une partie de l’année dans les Pouilles, et ces séjours ont inspiré son écriture. Il publie en 2004 « Le soleil des Scorta », roman qui sera immédiatement salué par le grand public, avant même qu’il ne soit couronné par le prix Goncourt (2004), le prix Jean Giono (2004), et le prix du roman populiste (2004).

Gabriel Garcia Garquez (1928 - 2014): écrivain auteurs de romans et nouvelles, mais aussi journaliste colombien, séjourne en Europe à Paris, à Barcelone, écrit dans des conditions matérielles difficiles avant le succès de Cent Ans de solitude paru en 1967 qu’il commença d'écrire vers l'âge de 17 ans lui valut pourtant une reconnaissance immédiate en Amérique latine et une renommée internationale- Nobel de littérature 1982

Deux sagas, deux histoires familliales sur plusieurs générations qui se déroulent dans un village isolé écrasé de chaleur. Voilà pour les ressemblances. La comparaison précise et les différences seront anlysées après le café pour que la discussion puisse se dérouler librement, un compte-rendu du café servira de base à cette analyse. Pour prépararer ce café littéraire, si vous avez le temps et l'envie de vous y pencher, voici quelques pistes de questionnement et de réflexion. 

  • L'accessibilité de la lecture: facilité, difficulté? Pourquoi?
  • Deux sagas familliales : qu'est-ce qui "tient" l'histoire de ces familles? Quel héritage spirituel, quels enjeux sociaux, personnels? 
  • Deux histoires sur un temps long: comment le temps s'y déroule-t-il? De façon classique, chronologique? Labyrinthique ? Cyclique? Autre?
  • Dimension politique ou destins purement individuels et locaux?
  • Personnages: comment les qualifier ( réalistes, extraordinaires, superficiels, originaux, stéréotypés...). sont-ils des "types"  humains ou sont-ils plus complexes?
  • Sont-ils vus de l'intérieur? Place de la psychologie? Si elle est absente, comment sont abordés les personnages?

Envie d'écrire ?

Je vous propose des

Ateliers, stages d'écriture

Toute l'année à Nîmes, l'été ailleurs...

Cafés littéraires, découverte d'auteurs, concerts lectures...

previous arrow
next arrow
Shadow
Slider

L'écriture a toujours fait partie de ma vie, journal intime, réflexions sur mon travail de chorégraphe ou mes études de philosophie, poésie, fictions, j'écris, une nécessité pour me sentir vivre pleinement.


Mes ateliers sont le fruit de cet engagement dans l'écriture et de ma passion pour la lecture. Ils font écho à ma pratique de la danse, du chant et à ma formation philosophique.

Un de mes romans "Sève d'automne" est disponible aux Editions de Paris - Max Chaleil.
Bonne visite de mon site.

Écrivain, animatrice d'ateliers d'écriture.

Comment se déroule un atelier d'écriture?

Formes et thèmes sont diversifiés pour sortir de ses schémas habituels d'écriture, découvrir de nouvelles pistes avec, pour point de départ, des textes littéraires, des questions d'écrivains mais aussi des objets, des tableaux...
La proposition est ouverte, l'écriture est libre.

Donner un élan à l'écriture, stimuler l'imagination...

2. Un temps d'écriture individuelle

Imaginer, s'autoriser...

De longueur variable, certaines propositions se font en plusieurs étapes pour expérimenter des facettes de l'écriture autour d'un même thème. Le rendez-vous de l'atelier, en direct ou en ligne, est un stimulant, il met en place une régularité qui permet de progresser.

3. Parfois un temps de réécriture

Revenir sur son texte, prendre de la distance.
Jouer avec les techniques: style, construction, rythme, fluidité des phrases, choix des mots... Comment se mettre à écrire? Qui parle? Se documenter ? Comment passer de l'idée, de l'image, aux mots?, Ecrire est-ce "parler de soi"? ...

4. Lecture des textes suivis de retours

Lire, écouter, échanger...
Un moment de partage qui enrichit l'écriture de chacun suivi de retours bienveillants, mais pas seulement: il s'agit de cerner ce qui a été saisi de la proposition et comment s'est construit le texte afin de donner à chacun des pistes pour développer, construire, résoudre les difficultés, exprimer son idée...

Slider

Les trois stages d'écriture de l'été 2021

Du 18 au 24 juillet 2021

Des ateliers avec des propositions ouvertes
et des moments de réécriture autour
des questions de style.

Du 15 au 21 août 2021
Stage Nouvelles et Récits

Pour se confronter à l'écriture d'un texte long,
connaître les attendus du genre "Nouvelle "
sans s'y limiter.

Stage-nouvelle
Du 2 au 7 août 2021
Stage de découverte

Un programme d'ateliers progressifs et variés
pour découvrir mon approche
des ateliers d'écriture.

Stage-atelier-ecriture
previous arrow
next arrow
Shadow
Slider

Les divers types d'ateliers que je propose

Plusieurs ateliers hebdomadaires à Nîmes
Suspendus pour l'instant
Ateliers en ligne
Par mails et visioconférences avec accompagnement et retours écrits
Mes ateliers d'écriture
Pour connaitre la spécificité de mon approche.
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Shadow
Slider

Différents types de stages d'écriture

Des éléments concrets pour imaginer ce que je propose...
Cycles d'ateliers thématiques à Nîmes
Des week-ends ou des journées d'écriture sur le roman, l'écriture de soi, la poésie...
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Shadow
Slider

Activités littéraires et musicales

Le Patio
Un lieu littéraire et musical à deux pas des Halles de Nîmes
Club littéraire à Nîmes
Rencontres régulières autour de livres
previous arrow
next arrow
Shadow
Slider

Actualités des ateliers, stages, cafés...

ateliers-en-ligne-2021
Ateliers d'écriture en ligne

Quelques places disponibles, plus d'informations sur la page "ateliers à distance" (lien ci-dessus).

stage-ecriture-ete -2021
Stage-ecriture-ete-2021

Du 18 au 24 juillet,
stage réécriture et style
Du 15 au 21 août,
stage écrire une Nouvelle
Du 2 au 7 août 2021,
stage découverte
Les informations et bulletins sont en ligne.

atelier-ecriture-en-ligne
Image is not available

Première proposition le jeudi 25 février
Première visio jeudi 11mars
Deuxième visio jeudi 25 mars
Troisième visio jeudi 8 avril
Quatrième visio jeudi 29 avril
Cinquième visio jeudi 20 mai
Dernière visio jeudi 3 juin
Elles débutent à 18h30.

Ateliers-ecriture-litteraire-ene-ligne
ateliers-ecriture-a-distance

- Première proposition samedi 20 février
- Première visio samedi 6 mars
- Deuxième visio samedi 20 mars
- Troisième visio samedi 3 avril
- Quatrième visio samedi 24 avril
- Cinquième visio samedi 15 mai
- Dernière visio samedi 29 mai
Elles débutent à 10 h ou à 13 h selon le groupe.

Printemps des poètes 2021

Visioconférence
Vendredi 9 avril
18h45

Image is not available

Poésie, microfiction... la forme est libre, seul le thème est imposé : LE DESIR.
Partager des textes librement écrits ou, si vous préférez, en simple auditeur.
Pour vous s'inscrire, il vous suffit de m'envoyer un message. Je vous ferai parvenir les codes de la réunion une heure avant qu'elle ne commence.

previous arrow
next arrow
Shadow
Slider

Dernières publications du blog des ateliers

Sylvie Reymond Bagur
17 avril 2021
Livres
Un vibrant hommage aux Cévennes.   Je viens de terminer ce livre avec beaucoup d'émotion. Il parle infiniment à mon cœur de cévenole, tant il décrit bien la vie de ce pays après la guerre de 14. Cette guerre qui a saigné la population, coup...
AdwinPost
13 avril 2021
Textes écrits hors atelier
Mon ultime désir est de séjourner dans l'état de Clarté, plus qu'un moment, plus qu'un micro temps Je fais tout pour me rendre à sa frontière et de la traverser Mais mes contrebandes nombreuses ne passent jamais inaperçu par les douaniers de mon esse...
Textes d'atelier
Ils me poussent, me bousculent, les coups, les insultes m'assaillent de tous côtés. Je sens leurs gueules puantes, leurs crachats qui m'aveuglent. Je butte. Ils me rattrapent sans ménagement. Dans mon dos, les menottes me griffent. Ils s'arrêtent en ...
Anne-Marie Dufes
12 avril 2021
Textes d'atelier
Il y aura une maison au bout du chemin. J'y tisserai doucement l'âme du temps, chaque chose du monde deviendra cérémonie. Il y aura les promesses du cerisier et de longs rubans d'hirondelles dans le ciel, Il y aura quelques ronces dans les sentes et ...
cabanel
10 avril 2021
Textes d'atelier
Un appel sans fin à cette vie qui résiste et s'éternise, Ponctuée de désirs câlins, de course folle à travers les herbes gelées, froissées par l'impatience :la course en avant ne s'embarrasse pas de la couleur du jour. Quand le désir prend forme, éto...
X

Pas de copie.

Pas de copie. Merci