N'hésitez pas à ajouter des photos, des illustrations, des liens... Merci de choisir une catégorie pour chacun de vos textes. Par défaut il sera attribué à "Textes d'atelier".

Vous pouvez vous inscrire pour participer ou vous abonner pour être informé des publications. Pour créer le compte vous serez renvoyé à la page d'accueil, il suffit de 1) remplir le formulaire, 2) confirmer votre adresse en activant le lien que vous recevrez par mail puis 3) attendre le message qui vous confirmera que votre inscription a été approuvée.

Blog ouvert à tous les participants des ateliers de Nîmes et des stages d'écriture.

Si vous ne parvenez pas à vous inscrire ou n'avez pas le temps de créer un compte, il suffit de m'envoyer vos textes et je les publierai sous votre nom ou un pseudo de votre choix sans les modifier. Je n'interviens pas dans les textes du blog. Lien vers mon adresse mail.

DESIRS

Désir, désir,.

Parole pleine de promesses, Chante à mes oreilles

Désir de vivre, vivre ses désirs.

Désir d'océan pour s'engloutir dans les flots.
Sentir les vagues effleurer son corps,
Le lécher, le mouiller, l'imbiber jusqu'à l'ivresse, jusqu'à plus soif. Jouer à surfer sur les embruns, se laisser dériver,
Descendre vers les abysses pour ne plus remonter,
Etre bousculé, tourneboulé, par un dauphin désirant jouer.

Désir caché, exhibé, envolé,
Pour mieux se noyer, s'enliser, s'éterniser.
Les amants nus enlacés sur le sable doré, Tourbillonnent peau à peau,
Sans laisser le sable s'immiscer.
Ils roulent, s'enroulent, se déroulent dans la houle.

Désir, caresser les larmes sur sa joue,
Dessiner ses lèvres avec le doigt,
Peaufiner son visage avec les mains pour savourer le grain de sa peau. Embrasser à pleine goulée, à pleine bouchée,
Enlacer à pleine brassée,
Sans masque, sans état d'âme, sans question, sans tabou.

Désir, soupirer d'aise allongée sur l'herbe
Et se perdre dans le ciel.
Voler à saute-mouton avec le vent,
Tracer les étoiles filantes au firmament,
Peindre la lune déshabillée en filament par les brumes de la nuit.

Désir, partir en voyage.
Partir, revenir,
Partir, ne plus revenir.
Venir hier, aujourd'hui ou demain, Pour ensevelir les souvenirs.

Désir, offrir au vent les mots ensorcelants,
Crier, hurler, clamer,
Ses désirs, ses envies, ses fantaisies,
Transgresser les règles, les consignes, les contraintes. Pour des paroles secrètes ou des silences volubiles.

Désir, déguster un café sur une terrasse surpeuplée, Puis s'évader pour ignorer la foule.
Flâner dans les rues à la lumière des lampadaires. Boire une bière dans un café solidaire,

Puis au cimetière entre père et mère.
Dîner au restaurant pour fêter l'amitié, S'enivrer de rosé,
Batifoler, marivauder, s'amuser, tout oublier.

Désir de rire, de fou rire.
Pourquoi fou ?
Le rire est passion, jubilation, divagation,
Fantaisie, mélancolie, nostalgie est aussi le rire. Eclat de rire, éclat de verre,
Acéré, coupant, dérangeant, explosant,
Détonnant, le rire plein d'éclat,
Dans le silence noir des ténèbres,
Dans le flambeau paisible de la vie.
Non, la vie n'est pas paisible,
Elle est dévorante, grouillante, débordante de désirs.

Soizick Roche-Jagu 31 mars 2021 

Jeu de mot et de désir du lendemain, en remercieme...
L'axe de la dernière seconde
 

Commentaires

Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://atelierecriturestage.fr/

X

Pas de copie.

Pas de copie. Merci